Nos Soins

Chirurgie Buccale

Chirurgie buccale

L’extraction des dents de sagesse représente l’intervention la plus souvent pratiquée en chirurgie buccale. L’extraction d’autres dents, l’exérèse des kystes et des autres lésions, les greffes de tissus mous, les augmentations osseuses pré-implantaires et les poses d’implants sont entièrement dans les compétences des médecins-dentistes hautement qualifiés et expérimentés. 

Extraction dentaire

Les dents du fond, après les deuxièmes molaires, sont appelées “dents de sagesse” ; elles poussent généralement à partir de 15 ans. Notre évolution a conduit à supprimer leur rôle fonctionnel. Chez certains, ces dents sont absentes et il est de plus en plus rare d’avoir ses quatre dents de sagesse ; souvent il n’y en a que deux ou trois. Les dents de sagesse se forment puis poussent le plus souvent dans un mauvais axe (oblique, voire horizontal) et restent enclavées.

Les mâchoires sont fréquemment trop petites pour permettre l’éruption des dents de sagesse. Ainsi, faute de place, les dents de sagesse resteront incluses dans l’os ou sous la muqueuse. Elles évoluent alors en ne poussant que partiellement ou de travers, créant ainsi une situation anormale dans l’os alvéolaire. Elles peuvent être à l’origine de nombreux problèmes, tels que des infections des tissus environnants et des dents adjacentes, des caries difficiles à soigner ou des déplacements des dents adjacentes. Des mal-positionnements ou des désordres dentaires peuvent ainsi apparaître, qui nécessiteraient un traitement orthodontique.

Il est possible que les dents de sagesse en malposition poussent les autres dents et compromettent le traitement orthodontique fait lors de l’adolescence. Les dents de sagesse sont aussi à l’origine de nombreux kystes des mâchoires qui nécessitent une chirurgie plus invasive que l’extraction simple et préventive d’une dent enclavée.

Les extractions des dents de sagesse sont donc envisagées à titre préventif ou lorsqu’un problème survient. Pour garantir la santé buccale dentaire à long terme, l’extraction des dents de sagesse est conseillée dès le jeune âge (dès 15 ans) lorsque les racines ne sont pas encore définitivement formées. Plus le patient est jeune, plus les extraction sont simples et les risques post-opératoires minimisés.

L’intervention pour l’extraction des dents de sagesse est un acte simple, réalisé sous anesthésie locale. Elle peut être réalisée en une seule séance, en extrayant simultanément les dents des deux côtés des mâchoires, ou, selon le souhait du patient, en deux fois. Elle dure en général 15 à 30 minutes. Les suites post-opératoires peuvent inclure un saignement, un gonflement des joues, des douleurs et une gêne à l’ouverture de la bouche. Les douleurs peuvent être rapidement et efficacement soulagées par des analgésiques. La période d’inconfort dure généralement 3 à 4 jours, les points de sutures éventuels sont déposés après une semaine.

Pour bénéficier d’une cicatrisation optimale, il faut prévoir une alimentation molle et pas trop chaude. L’hygiène buccale doit être rigoureuse selon les indications du praticien. Le tabac, l’alcool et autres substances irritantes sont fortement déconseillés pendant la cicatrisation.